Voyage au Vietnam : créer votre propre itinéraire de voyage avec une agence locale

0
210
Advertisement

À l’été 2022, nous avons entrepris un périple familial de deux mois à travers la Thaïlande, le Laos et le Vietnam, parcourant ces pays en bus avec nos trois enfants âgés de 4, 5 et 8 ans. Notre voyage nous a permis de découvrir le Vietnam, qui s’est révélé être une destination exceptionnelle, offrant une combinaison parfaite d’attraits pour les voyageurs : des paysages époustouflants, des villes historiques, une côte maritime de 1000 km, une topographie diversifiée, une cuisine exquise et un réseau de transport fiable. Le Vietnam est également un pays culturellement riche, avec une histoire complexe et une culture influencée par de multiples facteurs.

Dans cet article, nous vous présenterons quelques suggestions d’itinéraires pour votre meilleur circuit au Vietnam, ainsi que des conseils pratiques pour un voyage mémorable en famille.

 

Quelle est la durée idéale pour séjourner au Vietnam ?

Le Vietnam s’étend sur une grande distance, couvrant environ 2 300 km de longueur, ce qui signifie qu’il faut plus de 42 heures de route pour relier l’extrême sud depuis le nord du pays. De nombreuses personnes sous-estiment la durée des trajets, qui peuvent rapidement devenir considérables. Ainsi, pour des séjours de courte à moyenne durée, il est difficile de planifier un voyage au Vietnam de moins de deux semaines. Pour un voyage de deux semaines, il est préférable de se concentrer sur la région nord ou sud du pays.

 

Obtention du visa pour voyager au Vietnam

Les voyageurs français ont la possibilité de bénéficier d’une exemption de visa pour le Vietnam lors de séjours de moins de 15 jours, sans nécessité de procédure particulière. Pour des séjours prolongés, que ce soit pour les adultes ou les enfants, il est impératif d’obtenir leur propre visa. Le visa à l’arrivée est une option disponible, au coût de 25 $ pour une entrée unique (permettant une unique visite au Vietnam) ou de 50 $ pour des entrées multiples (valable un mois, autorisant plusieurs entrées et sorties du Vietnam). Si vous cherchez à découvrir le Vietnam en toute simplicité, vous pouvez également envisager de consulter les meilleures agences de voyage pour obtenir des conseils sur le meilleur circuit au Vietnam et faciliter votre voyage.

Quel est le lieu d’arrivée idéal au Vietnam ?

Le choix optimal dépendra de votre itinéraire et, par conséquent, de la durée prévue de votre voyage. Pour des itinéraires classiques et des voyages d’une durée de deux à trois semaines, l’atterrissage à Hanoï est généralement le plus approprié. Les vols directs Paris-Hanoï, par exemple avec Vietnam Airlines, ont une durée d’environ 11 heures et 30 minutes. Dans le cas contraire, vous devrez faire escale à Doha (via Qatar Airways), Bangkok (avec Thai Airways) ou Taipei (avec Eva Air). Si vous avez la possibilité de prolonger votre séjour de deux jours supplémentaires, cela peut être une excellente occasion de (re)découvrir l’effervescence de Bangkok.

 

Zoom sur les moyens de transport au Vietnam

Le Vietnam s’étire sur une grande distance du nord au sud, ce qui signifie que les trajets pour relier ces régions sont assez longs. Il faut prévoir une journée ou une nuit de voyage pour passer d’Hanoï au centre du pays (Hoi An), puis une durée similaire pour atteindre le sud du pays (Ho Chi Minh) depuis Hoi An. Le Vietnam dispose de nombreuses compagnies de bus, et les bus et trains de nuit sont réputés pour leur confort. Le coût d’un trajet en bus ou en train de nuit avec cabine (couchette) s’élève généralement à environ 25€. Pour voyager du nord au sud, il existe également des vols intérieurs abordables.

 

Parcours de voyage au Vietnam

Itinéraires de voyage au Vietnam :

Pour 2 semaines dans la moitié nord du Vietnam : Commencez à Hanoï (1 à 2 jours), découvrez les montagnes et les rizières en terrasses à Sapa (2 à 3 jours), visitez la baie d’Halong (1 à 2 jours), explorez la baie d’Halong terrestre (2 à 3 jours), plongez dans la Cité impériale d’Huế (2 à 3 jours), et terminez à Hoi An, la ville aux lanternes (2 à 3 jours).

Pour 2 semaines dans la moitié sud du Vietnam : Débutez à Hồ Chí Minh-Ville (1 ou 2 jours), détendez-vous sur l’île de Phú Quốc (3 à 5 jours), explorez le Delta du Mékong (Ben Tre, Cái Bè, 3 à 5 jours), découvrez Da Lat (2 jours), et terminez votre voyage à Hoi An (2 à 3 jours).

Pour 3 semaines au Vietnam : Commencez à Hanoï (1 à 2 jours), partez à la découverte des montagnes et des rizières en terrasses à Sapa (2 à 3 jours), visitez la baie d’Halong (1 à 2 jours), explorez la baie d’Halong terrestre (2 à 3 jours), découvrez la Cité impériale d’Huế (2 à 3 jours), promenez-vous dans Hoi An, la ville aux lanternes (2 à 3 jours), détendez-vous à Mui Ne (plages et dunes, 2 à 3 jours), et terminez à Ho Chi Minh (1 à 2 jours).

Pour 4 semaines au Vietnam : Débutez à Hanoï (1 à 2 jours), partez à la découverte des montagnes et des rizières en terrasses à Sapa (2 à 3 jours), visitez la baie d’Halong (1 à 2 jours), explorez la baie d’Halong terrestre (2 à 3 jours), découvrez la Cité impériale d’Huế (2 à 3 jours), promenez-vous dans Hoi An, la ville aux lanternes (2 à 3 jours), détendez-vous à Mui Ne (plages et dunes, 2 à 3 jours), explorez Ho Chi Minh (1 à 2 jours), plongez dans le Delta du Mékong (Ben Tre, Cái Bè, 3 à 5 jours), et terminez par l’île de Phú Quốc (2 à 5 jours).

 

Voyager au Vietnam en famille ?

Voyager au Vietnam en compagnie d’enfants est tout à fait envisageable. Les infrastructures de transport, notamment les bus et les trains, sont de grande qualité. En ce qui concerne la cuisine, les plats vietnamiens ne sont généralement pas épicés, offrant ainsi un large éventail d’options qui conviendront même aux enfants les plus difficiles. La principale préoccupation peut résider dans la chaleur pendant la saison chaude et humide (juillet-août-septembre). De plus, les grandes villes comme Hanoï et Ho Chi Minh peuvent être un défi avec de jeunes enfants en raison de la densité élevée de mobylettes dans les rues et du manque de trottoirs. Cependant, il serait dommage de passer à côté de Hanoï, qui offre une énergie unique et une street food incomparable.

 

Combien faut-il prévoir financièrement pour un voyage au Vietnam ?

La devise utilisée au Vietnam est le Dong, et environ 25 000 VND équivalent à environ 1 €.

En ce qui concerne les tarifs des hébergements, ils sont généralement comparables à ceux de la Thaïlande, mais peuvent varier considérablement en fonction de la ville. Vous pouvez trouver des logements confortables pour une fourchette de prix allant de 15 à 50 € par nuit, en fonction de vos préférences en matière de standing.

Pour ce qui est de la restauration, les tarifs sont généralement légèrement plus élevés qu’en Thaïlande et varient également en fonction de l’endroit. En moyenne, prévoyez environ 4 à 5 € pour un plat et 1,30 € pour un banh mi.

En résumé, en tenant compte des dépenses liées à l’hébergement, aux activités, aux transports et à la restauration pour deux personnes, il est possible de gérer un budget compris entre 70 et 80 € par jour.

 

Nos deux hébergements préférés au Vietnam

Notre sélection d’hébergements privilégiés au Vietnam :

– Hébergement dans la région de la baie d’Halong terrestre : Tam Coc Thanh Dat Homestay. Il s’agit d’une superbe maison d’hôtes offrant un accueil chaleureux de la part de la famille, des conseils précieux, de spacieuses chambres, une magnifique piscine, et un délicieux petit-déjeuner. C’est un choix d’excellent rapport qualité-prix.

– Hébergement au cœur du delta du Mékong : Quoc Phuong Riverside Homestay. Situé en dehors de la ville, cet établissement propose des bungalows simples et confortables en bord de Mékong, une piscine, d’excellents petits-déjeuners et de délicieux repas. Le gérant offre également des excursions dans le delta du Mékong à bord de son bateau, ainsi que la possibilité de louer des vélos.

 

 

Article précédentComment regarder des chaines TV internationales ?
Article suivantBodyMinute : Votre Pause Beauté Express