Le tourisme éthique mène au développement

0
231

Depuis les années 1970, l’influence du tourisme est devenue de plus en plus au centre des préoccupations. Pas étonnant que le concept d’écotourisme soit de plus en plus utilisé. Mais qu’est-ce que cela signifie vraiment? Le terme écotourisme est souvent utilisé de la même manière que le tourisme durable. Cependant, ce n’est pas exactement la même chose.

Le tourisme durable a une triple dimension, économique, sociale et environnementale. Vous avez donc affaire à un concept assez large lié au tourisme.

L’écotourisme peut être assimilé au “tourisme vert”, ce qui signifie que vous utilisez pleinement les espaces naturels sans les affecter.

Le Liban  et l’écotourisme

Le Liban est une véritable mine d’or pour l’écotourisme. Il y a de petites structures, des tables de-out inconnues du grand public, des villages traditionnels, des vignobles familiaux, des restaurants locaux avec des spécialités de saison, etc.

Il existe également de nombreuses réserves naturelles que les touristes peuvent visiter avec des guides. À Taanayel, par exemple, vous pouvez désormais louer des vélos pour faire du tourisme.

Vous pouvez aussi faire de nombreuses activités tout en respectant l’environnement. Par exemple, il est possible de visiter des ateliers avec des artisans locaux, de cueillir des olives dans le sud, de peindre dans un atelier de peinture murale à la périphérie de Beyrouth, de nettoyer les plages.

Enfin, il y a aussi des lacs où travaillent un grand nombre de personnes. Par exemple, le lac d’Annecy accompagne les loueurs de bateaux ou les salariés de petits restaurants à proximité.

Pour cette raison, Kevin Rivaton estime qu’il est possible de développer l’écotourisme dans ce pays qui, selon lui, regorge de ressources illimitées – à condition de savoir jouer la carte de l’éthique et de la qualité.

Kevin Rivaton explique que même pour la France, le tourisme éthique conduit au développement. En effet, dans le sud de la France, plusieurs vignobles peuvent être visités, et même proposer des dégustations à leurs clients. Cela permet, d’une part, de voyager en petits groupes et d’éviter le tourisme de masse, et d’autre part, d’accompagner les vignerons.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici