La lumière bleue et notre santé

0
216

Aujourd’hui, les écrans sont partout et nous les utilisons toute la journée, que ce soit avec un ordinateur, une tablette, un smartphone ou même une télévision. La lumière émise par ces appareils peut être nocive pour les yeux.

Les dommages de la lumière bleue

Une quantité trop grande de bande ultraviolette et bleu-violette peut endommager les yeux tout comme elles peuvent provoquer une inflammation douloureuse de la conjonctive et de la cornée, cela peut aussi endommager le cristallin (comme une cataracte) et surtout la rétine (dégénérescence maculaire).

À court terme, les effets possibles sont plus clairs : par exemple, on note une gêne et une fatigue visuelle. “En présence de lumière bleue artificielle, nous avons tendance à regarder et cela crée une tension visuelle. Vous avez une sensation de sécheresse oculaire et cela peut causer des maux de tête. Les performances visuelles sont également affectées. La lumière bleue est diffuse et crée des reflets et nous avons du mal à voir les détails et le contraste. ”

Comment se protéger contre la lumière bleue

Selon les experts, les effets nocifs de la lumière bleue se manifestent 30 minutes après l’exposition. Pour préserver vos yeux, l’idéal est de réduire le temps que vous passez sur les écrans et de faire des pauses. L’utilisateur peut également porter des lunettes anti-lumière bleue. Elle permettra de mieux protéger l’œil du vieillissement accéléré provoqué par cette lumière notamment sur la rétine et le cristallin. Cela réduira également la fatigue visuelle que vous ressentez après une utilisation prolongée.

Quelle est la valeur de la protection offerte par les fabricants de lunettes ?

Se protéger de la lumière bleue naturelle du soleil en portant des lunettes de soleil est logique “Le soleil est le plus puissant émetteur de lumière bleue et c’est la lumière naturelle”. Pour les lumières artificielles diffusées au moyen d’écrans, il existe des traitements de filtrage.

Les verres anti-lumière bleue peuvent être achetés chez un fabricant spécialisé, et ce sans avis ophtalmologique nécessaire. Les porteurs de lunettes correctrices peuvent aussi bénéficier d’un tel traitement sur leurs verres correcteurs.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire!
Entrez votre nom ici